La vaccination

Nous croyons tous que notre chat est le seul au monde, mais dans le monde entier il y en a des millions. Il n’y a donc rien de surprenant si un jour ou l’autre notre chat est exposé à une maladie infectieuse. Même les chats qui ne sortent jamais peuvent entrer en contact avec des virus dans l’air, dans la poussière, sur les souliers ou sur les vêtements (les vôtres et ceux des visiteurs).

La vaccination les protègera du pire. Les anticorps circuleront alors dans le sang de votre chat et le protègeront contre l’infection. La vaccination ne guérit aucune maladie. C’est une façon de la prévenir. Il s’agit d’un prévention peu coûteuse par rapport au prix que les soins pour une maladie peuvent engendrer, sans oublier qu’il y a des maladies qui ne guérissent pas ou qui mènent à la mort et nous ne le voulons pas pour nos compagnons à quatre pattes. N’est-ce pas ?

Chaque chaton reçoit directement de sa maman une immunité temporaire pendant les premières 7 à 9 semaines de vie. Passé ce délai, tout éleveur sérieux fait vacciner une première fois ses chatons. Un vaccin de rappel doit être administré un mois après le premier afin d’assurer une bonne protection à votre chaton pendant une année. Nous faisons à nos frais ces deux vaccinations. Par la suite un rappel annuel est souhaitable pour que votre chat continue d’en bénéficier et celui-ci est aux frais du nouveau propriétaire. Même les chats gardés à l’intérieur peuvent être exposés aux maladies infectieuses et devraient donc être vaccinés.

Nos chatons seront  vaccinés (primo vaccinations + rappel : typhus, coryza et chlamydiose), et vermifugés dans les trois premiers mois de leur vie. Les nouveaux propriétaires s’appliqueront à ce que  le chaton reste en bonne santé. Le chat n’est pas un enfant, mais ce n’est pas une “chose” non plus.